ski de randonnée au Groenland, côte est

Nous sommes de retour parmi les humains urbains !

  17 jours fantastiques qui pourraient se résumer par quelques chiffres :

10 jours de ski avec de très belles ascensions mais aussi de très belles et ludiques descentes sur des pentes peut-être jamais skiées!

4 jours d’avions + hélicos divers et variés

2 jours de transhumance en « dog sledges » ou en français traineaux & chiens pour nous déplacer sur de grandes distances

1 jour de bateau pour aller à la chasse aux phoques

15 à 25 cm d’épaisseur de banquise cassée avec l’étrave de notre hors-bord pour se frayer un chemin dans le fjord

0 blessures avec tout de même beaucoup d’ampoules aux pieds, mais 3 médecins dans l’équipe (un en particulier avec un diplôme de soigneur d’ampoules…)

-15° la nuit & température souvent négative le jour (hormis en plein soleil ou nous avons même fait du nudisme… à suivre plus tard…)

1 jour avec des nuages bas, le reste du temps soleil magnifique

2 fusils à pompes + 10 balles pour se protéger des ours (que nous n’avons pas vu hormis des traces de pattes… et c’est tant mieux ainsi)

1 phoque tué d’une balle parfaitement placée en pleine tête, 3 phoques qui ont réchappés à notre chief hunter Tobias

3 viandes nouvelles mangés : le phoque, la baleine et le l’ours polaire : toutes excellentes

33 cl de bière sur 12 jours de raid pour 10 gaillards, c’est peut-être le chiffre le plus impressionnant !!! (hormis dans notre cabane au sommet de Tiniteqilaaq…)

2h par nuit par binôme de surveillance du campement avec nos fusils : on se rassurait en pensant lutter à armes égales avec les ours !!!!

Et tellement d’autres choses…

Alors plutôt que de grands discours, voila quelques photos en avant première qui vous permettront de comprendre ce qu’est la côte Est du Groenland : un endroit magique, pas ou très peu habité, quasiment aucun touriste (seuls quelques aventuriers fêlés comme nous…), des montagnes aigues et finalement assez accueillantes, des glaciers monstrueux, des fjords totalement gelés ou partiellement en débâcle pour permettre le passage d’icebergs majestueux, une calotte glacière « l’inlandsis » à portée de vue, une aventure humaine de 10 gaillards…

10 gaillards, tous à forte personnalité mais qui ont tous eu la capacité de privilégier le groupe avant l’individu. Dans ces contrées particulièrement inhospitalières d’un point de vue climatique et des ours, dans un exercice physique rustique et fatiguant qu’est le ski de rando, c’est une assurance tout risque (spéciale dédicace pour Claude…) de revenir entier et toujours potes.

Un grand merci à tous nos partenaires pour l’aide précieuse à monter cette expédition, et aussi une bise appuyée à nos 2 guides de haute montagne Pierre et Pascal (alias Pedro et Pimpin) qui ont été parfaits et ont su nous ramener en pleine forme !

 

Les photos

Posted in Actu.