Le Rioux

Deux jours pour le jeune et fringant millionnaire c`est plus qu`il n`en faut pour faire deux belles croix..

Arrivée le soir a 23 heures nous préparons vite nos sacs, fartons nos skis et au lit pour un reveil de bonne heure, Charlotte , Michel, Bobi, Ulli et son client doivent nous rejoindre a Monetier pour une montée a l’Yret.
Pas facile de se retrouver cramponné sur ses carres a 2800 mètres par moins dix a 9h quand c`est la première fois que tu rechausse les skis, d`autant que devant c`est Michel Canac qui fait la trace, il a vite compris Nico qu`il avait a faire a une légende!
En prenant pied su le glacier de Seguret Forrant, je me rend vite compte de ma bêtise, je suis le seul a ne pas avoir de couteaux, la trace est dure et la traversée longue. En retirant mes skis pour mettre mes crampons j`insulte mère nature quand la croûte cède sous mon poids..
Bref, j’ai « sué » pour rejoindre les copains, mais nos sympathiques amis d`outre Rhin encore plus, équipés de leurs skis très lourds, et de leurs sacs ABS….La « Panzer division » s’enlise.Il faudra l`attendre un grand moment au seuil du Rif , dans un vent glacial..
L`entrée du Rioux est toujours impressionnante, surtout avec 100km/h de vent dans le dos, nous dérapons tranquillement les premiers mètres sur une neige béton puis c`est de la poudre pour un tiers du couloir. La suite c`est moins bon, la « fente » de Nico s`agrandit, mais pour Michel la neige reste bonne… Enfin rejoindre Ailefroide, l`hiver c`est magique de s`y retrouver, pour finir jusqu`a Pelvoux ou nous attend Zabou..
Le lendemain nous avons choisit d`escalader une cascade de glace, j`ai repéré Dancing Fall une cascade de 3 longeures aux Orres, elle est raide (5+ en Glace) mais au soleil. Nicolas est motivé, nous passons une superbe journée.
Posted in Rando au pays des écrins.